Le logement, outil de traitement du social ?

Le 4 mars 2015, le séminaire ESOPP porterasur la dimension sociale du logement à travers la question de son statut d’occupation, entre propriété et location.
Danièle Voldman (CNRS) présentera une  intervention intitulée « Propriétaires et locataires depuis la Révolution française « . Elle portera sur les rapports entre propriétaires et locataires depuis 1789, rapports caractérisés par une tension permanente entre défense de la propriété et protection des locataires.
Dans une seconde intervention intitulée « Léon T.  ou La découverte de la propriété », Hélène Frouard (CNRS) se penchera sur les politiques d’accession à la propriété dans la première moitié du 20e siècle, en montrant comment le passage du locatif à la propriété, via l’endettement, a été pensé par les pouvoirs publics comme une forme de protection des classes populaires urbaines.

Mercredi 4 mars prochain de 15h à 19 h, EHESS, salle du conseil A, 190 avenue de France, 75013 Paris

Un jour / Un document – La construction à crédit d’un pavillon vers 1920

archives 2

Dessin de la façade de la maison de Gaston V., 1924, (Archives de Paris, Perotin 8126/77/1, 152)

En 1924 Gaston V, contremaitre imprimeur, se rend au siège de la Société  Centrale de Crédit immobilier.  Il a en effet acheté un an plus tôt un petit terrain à Houilles, en banlieue parisienne et souhaite y faire construire une maison. Ses revenus sont trop modestes pour qu’il y parvienne sans aide.  Avec ses 10 000 francs de revenus annuels,  l’ouvrier fait vivre sa femme – sans emploi – ses deux enfants et sa belle-mère. Les 4 000 francs d’économies qu’il a amassés sont insuffisants. Il fait donc appel aux services de la SCCI.

Lire la suite