Un jour/Un document – Les ouvriers ont-ils tous la même « valeur »? La hiérarchisation des ouvriers en fonction de leur nationalité

DSC01213

Dans le cadre des travaux du Haut Comité consultatif de la Population et de la Famille, préparation d’un « Projet pour un plan de l’immigration étrangère » par Georges Mauco en 1945. Ce projet implique une importante sélection ethnique. Ce tableau sur la valeur des ouvriers selon leur nationalité est annexé au projet. Il utilise différents indicateurs (sans que l’on sache comment ils sont construits) pour hiérarchiser les ouvriers en fonction de leur aspect physique, de leur régularité au travail, de leur production à la journée et aux pièces, de leur mentalité (docilité), du degré de satisfaction, de la maîtrise de la langue française. Ces indicateurs doivent donner une apparence de scientificité à la hiérarchisation des nationalités d’ouvriers. Les plus recherchés sont les voisins européens (à l’exception des Grecs); quant aux ouvriers nord-africains, ils se trouvent en bas de classement.  A.N (Pierrefitte), 19860269/1.

L’aide familiale aux personnes vulnérables : une évolution de sa visibilité à l’époque contemporaine

Intervention sur les aidants aux Rencontres scientifiques de la CNSA

Cette intervention éclaire d’abord les facteurs de l’invisibilité de l’aide familiale aux populations vulnérables (personnes âgées, personnes malades ou handicapées) des années 1950 aux 1980. Elle tente ensuite de mettre au jour les éléments expliquant les nouvelles formes de visibilité que prend cette aide familiale depuis les années 1980, en insistant sur le rôle des organisations associatives des populations concernées et de leurs proches.